Migration SEO : ça tourne mal, explications

migration seo swan tools

Changement de nom de domaine, refonte d’un site, fusion de sites… Sont tout autant de raisons qui poussent les SEO à prévoir une migration dans ce domaine. Mais, on ne va pas se mentir : c’est rarement leur partie préférée !

Entre la complexité, le temps passé, et les risques importants qu’une migration cause, on ne peut pas vraiment leur en vouloir.

Pourquoi les migrations sont-elles risquées ?

Comme dit précédemment, les migrations sont avant tout complexes à mettre en place. Il s’agit de savoir quelles pages rediriger, d’établir un plan de redirection qui tienne la route et qui ne risque pas de faire perdre du trafic au futur nouveau site. Et alors qu’elles sont complexes et nécessitent d’être alerte, elles sont particulièrement chronophages : il va sans dire qu’une URL est facilement oubliée sur un long tableur au bout de quelques heures de travail… L’erreur humaine est évidemment le facteur de risque le plus important.

Mais avant même d’en arriver à cette étape, de nombreuses raisons externes à la personne en charge peuvent expliquer le mauvais fonctionnement d’une migration SEO : une mise en implication trop tardive dans le projet du SEO, des modifications de dernière minute qui impactent le site source…

Il va donc sans dire que les risques sont multiples ; découvrez les plus communs.

Quels sont les risques d’une migration SEO ?

Entrons dans le sujet ! Les risques sont variés, mais les 3 principaux facteurs d’échec sont la mauvaise gestion des redirections, la perte de trafic (liée à la mauvaise gestion des 301) et le duplicate content.

Perte de trafic et redirections 301

Que vos redirections soient mal faites ou pas faites du tout, le résultat sera le même : vous perdrez tout votre trafic direct (les utilisateurs qui cherchent directement votre nom de domaine, ceux qui vous ont mis en favoris…) ainsi que tout votre trafic et (pire ?) votre jus SEO provenant des backlinks qu’avaient obtenus votre site. Non-seulement votre site sera moins visité car pas retrouvé, mais en plus vous perdrez tous ces précieux liens externes qui ont une importance capitale à votre positionnement dans les SERP.

De plus, attention aux chaînes de redirection : pensez à bien rediriger directement vers votre nouveau site, et non pas vers votre ancien site qui redirigera vers votre nouveau site.

Pensez également, puisque nous parlions de trafic, à bien choisir votre timing : si vous êtes un e-commerce par exemple, ne faites pas vos redirections à la période de Noël, ou à tout autre moment clé pour votre CA.

Duplicate content

Et oui, lorsque vous réalisez une migration de site, vous dupliquez également vos contenus ! Et ce n’est plus une surprise depuis quelques années : Google (et, globalement, tous les moteurs de recherche) n’aime pas le contenu dupliqué et le punit sévèrement. Il est donc important de prendre le temps de bien gérer vos règles de redirection (encore elles) dans votre .htaccess afin de vous assurer que seule une version de vos contenus est accessible.

Comment éviter ces risques ?

En voilà une bonne question ! 2 solutions existent dorénavant. La première : être particulièrement attentif, ne rien louper, y passer du temps. La deuxième, plus légère et facile d’accès : Swan !

L’agence SEO lyonnaise 410 Gone a créé le premier outil de redirection en SAAS au monde : swan.tools. Avec celui-ci, vous limitez largement vos risques, automatisez (autant que vous le souhaitez) le processus, gagnez un temps précieux et surtout assurez la réussite de votre migration grâce aux tests que vous pouvez faire en amont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *